David Nathan Journaliste, rédacteur

4août/10

Rencontre avec Stromae, de passage à Montréal

Article publié sur MSN.CA.

Le Bruxellois Paul Van Haver, alias Stromae (Maestro, à l'envers) collectionne les premières places des palmarès européens avec son tube Alors on danse. Nous avons profité de son passage au Québec pour en savoir un peu plus sur ce nouveau phénomène musical.

C'est quoi l'histoire derrière la chanson Alors on danse?
Elle est née d'un travail de recherche. Au départ je voulais faire du rap sur de l'électro, avec un style années 80 eurodance. J'ai composé le morceau en une heure et l'idée directrice pour les paroles est venue naturellement. Finalement, j'ai fait de la chanson sans m'en rendre compte.

Il existe plein de chanteurs qui n'ont fait qu'un seul tube, c'est une chose à laquelle tu penses?
J'en ai vraiment conscience oui, on m'a prévenu. Si ça doit arriver ça arrivera, pour l'instant ce qui m'arrive est juste extraordinaire.

Tu serais déçu si tout s'arrêtait pour toi en tant qu'interprète?
Oui et non. Bien sûr qu'il est plus plaisant d'être mis en avant pour défendre ses propres chansons, mais ma satisfaction première est de faire de la musique, peu importe la forme que cela prend, interprète ou compositeur.

Sur l'album, il y a des chansons très crues et parfois même violentes dans leur propos.Dodo, par exemple, aborde la violence familiale et la pédophilie. Ce titre vient d'un vécu personnel?
Des gens proches de moi ont vécu ça oui. J'ai hésité avant de mettre cette chanson sur l'album, je leur ai demandé leur avis et ils m'ont dit qu'au contraire, c'était important de parler de ça et que si les gens étaient choqués c'est simplement parce qu'il s'agissait d'un tabou.

Ça t'ennuierait de n'être qu'un chanteur qui fait danser les gens?
Oui, ça me ferait même un peu chier de juste faire bouger les gens. Même si certaines personnes ne comprennent pas mes paroles, j'essaierai toujours de rester intègre et de parler de la vraie vie. Et puis on le voit, c'est possible de s'amuser dans un club avec un titre aussi pessimiste et dépressif qu'Alors on danse!

Stromae - Cheese (DEP / Universal Music France)

Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant


Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant