David Nathan Journaliste, rédacteur

24sept/09

Ingrid Bétancourt à Montréal: un mélange de légèreté et de gravité.

ingrid

Ingrid Bétancourt a assisté ce soir au « Gala du Courage au Féminin » à l’Hôtel Sofitel de Montréal. Pour voir notre galerie photos:

La politicienne franco-colombienne, enlevée par les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) et libérée l’année dernière après six années de détention, est au Québec du 23 au 26 septembre 2009, à l’initiative de Reporters sans frontières www.rsfcanada.org et de l’Institut du Nouveau Monde www.inm.qc.ca.

Elle a reçu ce soir à l’hôtel Sofitel de Montréal, des mains de Son Excellence la Très Honorable Michaëlle Jean, Gouverneure Générale du Canada et Présidente d’honneur de RSF Canada, le Prix Reporters sans frontières - Radio-Canada du Courage au Féminin visant à récompenser les femmes qui luttent jour après jour pour le respect des libertés et des droits humains les plus fondamentaux.

Devant un auditoire attentif, Ingrid Bétancourt a remercié les gens qui lui ont apporté leur soutien et s'est adressé à ses anciens geôliers: "Aujourd'hui je voudrais avoir le courage, face à vous, de m'adresser aux FARC (Forces armées révolutionnaires de Colombie). Le monde que nous voulons est un monde sans terroristes. Nous avons honte de ce que vous faites et il n'y a aucun endroit sur la planète où des gens devraient en faire souffrir d'autres pour leurs propres intérêts.Trop c’est trop, je supplie le Président Charez d’ouvrir la porte ».

Dans un entretien exclusif accordé au quotidien Le Devoir (http://www.ledevoir.com/2009/09/24/268416.html), Ingrid Bétancourt avait confié son état d'esprit actuel. "Je me lève tous les matins en remerciant le ciel et je trouve que la vie est fantastique à vivre. Je crois qu'aujourd'hui, j'ai une grande capacité au bonheur. Je sens que c'est un grand privilège pour moi non pas d'avoir vécu ce que j'ai vécu, mais d'avoir eu la présence de Dieu pour pouvoir faire de cette abomination un chemin de lumière".

Au cours de la soirée, Madame Bétancourt a assisté à la prestation de Luck Mervil qui a interprété « Quand on a que l’amour », un titre de Jaques Brel. Le groupe HSAO a également égayé la soirée avec ses chants Gospel et ses mélodies aériennes.

Pour plus d’informations :
www.rsfcanada.org
www.inm.qc.ca

Texte: David Nathan
Photos: Charles-Henri Debeur - PHOTOGRAPHE
www.charleshenridebeur.com

http://www.new.facebook.com/album.php?aid=113524&id=8059502127&ref=mf

Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant


Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant